Simulateur de vol Paris

Voici quelques nouvelles des simulateurs de vol à Paris. Nous sommes en attente de validation de la DGAC des simulateurs A320 et Boeing 737. Les simulateurs de vol ne sont pas des jouets mais d’authentiques simulateurs qui permettent aux pilotes de qualifier leur licence. Il est donc indispensable que les simulateurs soient validés par la Direction Générale de l’Aviation Civile afin d’attester qu’ils sont en conformité exacte avec les appareils. En attendant ces deux nouveaux simulateurs derniers cris, vous pouvez vous amuser sur le simulateur A310, avec un cockpit similaire à celui de l’A320. Vous pouvez également piloter un Boeing 747-200 en visuel de nuit, pour une autre expérience… Admirez les lumières des villes et des campagnes, et suivez bien les lumières de la piste pour atterrir. Dès septembre tous les simulateurs seront donc opérationnels, et prêts à vous accueillir pour une expérience incroyable : piloter un avion de ligne en simulateur de vol.

De nombreuses personnes ont peur en avion car elles ne comprennent pas comment une machine de plusieurs centaines de tonnes peut évoluer dans le ciel sans tomber. Le simulateur de vol peut permettre de mieux appréhender le fonctionnement d’un avion. Il est bon de rappeler quelques principes aérodynamiques pour vous expliquer comment vol un avion. Le premier principe aérodynamique est celui de la portance.

La portance est un principe simple, que l’on retrouve autant sur l’avion que chez les oiseaux. Au fur et à mesure que l’avion accélère, l’air passe au dessus, et en dessous de l’aile. L’air qui passe au dessus de l’aile est plus rapide que l’air passant sous celle-ci, créant ainsi un effet de portance. L’effet est que l’avion est alors tiré vers le haut grâce à cet air. L’air va plus vite au dessus de l’aile grâce à sa forme bombée. La portance qui tire l’avion vers le haut, s’oppose au poids de l’avion qui le tire vers le bas. Mais plus la vitesse est importante – plus exactement plus la différence de vitesse est importante, plus la portance est importante, maintenant l’avion dans le ciel.

Les moteurs sont donc importants, puisqu’ils permettent de faire accélérer l’avion et de créer ce principe de portance. Une autre peur commune est celle de penser que si les moteurs tombent en panne, l’avion chutera vers le sol. C’est un cas très exceptionnel et rare, mais même si l’avion perd un moteur – par exemple du fait d’un incendie, celui-ci sera éteint depuis le cockpit, et l’avion poursuivra son chemin avec un seul moteur, qui est largement suffisant pour faire voler l’avion. Dans le cas encore plus exceptionnel ou les deux moteurs tombent en panne, l’avion, grâce à son aérodynamique et au phénomène de portance, pourra planer pendant 25mn environ sur une distance de 200 à 250Km, ce qui est largement suffisant pour trouver un aéroport. Sur les gros porteurs qui disposent de 4 moteurs, vous pouvez mesurer la probabilité pour que les 4 moteurs tombent en panne au même moment…

Enfin, les ailes. Certains passagers s’inquiètent de voir les ailes se courber, notamment en situation de turbulences. Là encore, les ailes sont faites pour se plier. Elles sont très flexibles pour absorber les tensions de l’air et la force de la portance. Une aile n’a jamais cassé en vol. Sur certains gros avions, elles sont mêmes faites pour se courber d’une amplitude de 8 à 10m. Impressionnant. Mais elles ne cassent pas.

Vous en savez un peu plus sur l’aérodynamique d’un avion, qui reste, rappelons le, le plus sur moyen de transport au monde. Nous organisons des stages antistress pour vous permettre de vaincre votre peur de prendre l’avion. Le travail se fait notamment en simulateur de vol afin de vous placer en situation. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.



Tout fan de flight simulator ou autre logiciel de simulation aéronautique a au moins tenté une fois d’atterrir sur l’un des aéroports les plus dangereux du monde. Magie, avec le simulateur de vol professionnel, vous pouvez vous essayer à toutes les approches, y compris les aéroports les plus dangereux du monde, mais en situation totalement réaliste. Posé sur vérins électriques, le simulateur répond à chacune de vos demandes. Vous serez saisi par le réalisme. Nous ne sommes plus du tout dans flight simulator… Alors quels sont les aéroports les plus dangereux ? Nous en avons listé quelques-uns :

1/ L’aéroport de Lukla au Népal, avec une petite piste, la montagne d’un côté, et le vide de l’autre…
2/ L’aéroport Yrausquin, sur Saba aux Antilles Néerlandaises, la plus petite piste au monde, avec falaises et montagnes de part et d’autres…
3/ Aérodrome de Courchevel : avec une piste inclinée à 18° au milieu des montagnes.
4/ Princess Juliana à Saint Martin, avec une piste courte, et une approche au milieu des baigneurs…
5/ Aéroport de Congonhas à Sao Paulo, tout simplement au milieu de la ville avec des centaines de hauts bâtiments à proximité…

Le jeu est bien évidemment de tester toutes ces approches, ce que vous pourrez faire en simulateur de vol professionnel. Vous pourrez vous essayer au B737 ou Airbus 320, Airbus 330 et essayer de poser votre avion sans encombre… Rendez-vous en simulateur.

simulateur de vol

Les avions de ligne traversent tous les jours des zones de turbulences et zones orageuses qui affectent principalement les passagers. Pour tous ceux qui rêvent d’un challenge à leur mesure, inscrivez-vous pour une session de simulateur de vol en simulateur professionnel, et entrainez-vous à voler dans des conditions météo très difficiles. Grâce au simulateur de vol, il est possible de recréer tous les climats, environnements météo et de placer l’avion dans des conditions réellement difficiles, avec vents forts, pluie battante, orages…

Voici quelques idées de challenges que vous pouvez recréer en simulateur de vol : 1/ voler en plein ouragan. Envoi de savoir comment un avion se comporte lorsqu’il décide de ne pas contourner un ouragan ? En simulateur de vol professionnel, nous vous plaçons dans le cockpit et vous pouvez traverser l’ouragan en plein vol. Attention, soyez bien accroché, car le simulateur posé sur vérins électriques, va vous secouer dans tous les sens.

2/ Autre challenge : atterrir en VFR en plein orage. Saurez-vous poser l’avion alors que l’aéroport est en plein orage, avec ses turbulences, rafales de vents et faible visibilité ? La majorité des pilotes utilisent l’ILS pour poser leurs avions, mais imaginez que celui-ci ne fonctionne plus et que vous devez poser votre avion… 3/ autre challenge, mais pour rassurer. Posez-vous en ILS en aveugle. Cette expérience est idéale pour tous ceux qui ont peur en avion


. L’ILS permet de guider et de poser l’avion de ligne en toute sécurité, y compris lorsque la visibilité est nulle. Si vous voulez vous rendre compte de la technologie embarquée pour la sécurité, ce challenge est fait pour vous.

Le simulateur de vol professionnel permet de créer toutes les conditions météo que l’on retrouve en plein ciel. On peut même simuler des conditions tellement extrêmes que l’on ne les retrouveraient pas en vol, mais cela permet de tester les pilotes sur leurs procédures et capacité de réaction lorsque celles-ci se produisent.