Venyo, vedio, vicio

Ca bouge, chez carolo Venyo ! Il y a 2 ans, cette société créait l’événement. Spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de simulateurs de vols, elle était ce jour-là la première à exposer sur un salon (celui du Bourget à Paris) un simulateur pour Boeing 737 NG. Qui a bénéficié depuis de l’attestation de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne pour la formation. Venyo s’est spécialisée dans la formation de pilotes de ligne à l’aide de ce simulateur, dans des locaux dont elle est locataire, à Gosselies (Charleroi). La société vient d’annoncer son expansion sur le site de l’aéropôle de Gosselies, où elle vient d’acheter un terrain de cent hectares. Venyo va s’installer à quelques centaines de mètres du batiment loué actuellement, afin de poursuivre la production de ses simulateurs et les formations pour les pilotes. Venyo a mené les recherches préalables à l’attestation attendue au printemps prochain, qui lui permettra la production de ces simulateurs avec pour objectif, une production annuelle de dix simulateurs. Cette perspective est réaliste, compte tenu de l’expansion du trafic aérien et des emplois de pilote qu’elle crée, estime Jean-Claude Streel. Avec un subside de 216000 euros de la région et un prêt de 200000 euros d’une filiale de Sowalfin, Venyo a déjà dépensé 3,5 millions pour le prototypage, la certification et la préindustrialisation du simulateur. Elle emploie actuellement quinze personnes et devrait en occuper trente-cinq à quarante dans sa phase d’expansion. Le nouveau bâtiment devrait être opérationnel fin 2016.

Comments are closed