Nous sommes souvent contactés par des personnes qui souhaitent en savoir plus sur les simulateurs de vols. Et d’autant plus alors que la période de Noël approche et que certains voient dans cette prestation un très joli cadeau de Noël. Et l’on nous dit souvent que « nous sommes chers », et nous leurs répondons systématiquement « c’est parce que vous évoluez sur un simulateur de vol professionnel ». Oui, il existe d’autres prestataires en France et ailleurs dans le monde qui propose des sessions sur simulateurs de vols. L’unique différence, est pas des moindre, avec ce que nous faisons, est que nous vous proposons de voler sur la réplique à l’identique, d’un avion de ligne, en d’autres termes, sur un simulateur de vol professionnel. Il est professionnel car les simulateurs que nous utilisons sont prioritairement utilisés par les compagnies aériennes pour former leurs pilotes, dont certains vous emmèneront peut être plus tard sur votre lieu de vacances.

Un simulateur de vol professionnel coûte des millions d’euros. C’est pour cela qu’une heure sur l’un de ces simulateurs coûte cher. Temps auquel il faut ajouter l’instructeur professionnel qui viendra s’occuper de vous pendant toute la durée de votre session chez nous. A l’inverse, ce que vous trouverez en France, ce sont des simulateurs de vol basés sur des jeux vidéo comme « flight simulator » dont le logiciel coute moins de 200 euros.

Dressons ainsi toutes les différences entre le simulateur et le simulateur de vol professionnel :

  • Le coût du simulateur : des millions d’euros pour le pro, les autres sont basés sur des jeux vidéo
  • Réalisme du cockpit : à l’identique pour le simulateur professionnel, réplique arrangée pour les autres.
  • Dynamique : un vrai simulateur de vol peut être statique ou dynamique. Ceux que nous utilisons sont dynamiques, c’est-à-dire qu’ils sont sur vérins électriques qui permettent de recréer tous les mouvements de l’avion en déplacement, au sol comme dans les airs.
  • Réalisme météo : c’est parce que le simulateur est dynamique que nous pouvons vous faire ressentir toutes les turbulences à bord de l’avion. Attention, cela secoue…
  • Pannes : le principe du vrai simulateur est qu’il peut recréer toute panne, y compris un incendie dans la cabine de pilotage.
  • Professionnalisme : tous les instructeurs sur simulateur de vol professionnel sont hautement qualifiés puisqu’ils qualifient les pilotes de ligne. Certains travaillent pour le BEA dans le cadre d’analyse d’accidents d’avions.
  • Prix de la prestation : malheureusement, le prix est plus cher qu’une session de jeu vidéo, mais les sensations sont au rendez-vous.

Comments are closed