Alors que le vol MH370 Malaysia Airlines reste un mystère, les autorités continuent d’analyser les documents dont ils sont en possession. Et c’est peu de chose. Parmi les éléments clefs sont analysées les données issues du simulateur de vol du pilote. En effet, les experts du FBI, la police fédérale américaine, auront terminé l’analyse du simulateur de vol du pilote du vol MH370d’ici un ou deux jours, a annoncé aujourd’hui le directeur du FBI James Comey. « Nous avons offert toute l’aide que nous pouvions apporter et ils ont fait appel à notre expertise technique, qui inclut l’exploitation de certains matériels informatiques qu’ils nous ont donnés », a expliqué James Comey lors d’une audition au Congrès américain. « Mes équipes travaillent 24 heures sur 24 pour essayer de les exploiter. Je ne peux pas en dire plus publiquement, mais je pense que ce travail sera terminé bientôt, d’ici un jour ou deux », a-t-il précisé. M. Comey n’a pas détaillé quels étaient les équipements informatiques en possession du FBI, mais un responsable américain a confirmé à l’AFP le 19 mars que le gouvernement de Malaisie avait demandé au FBI d’analyser les fichiers électroniques effacés le mois dernier d’un simulateur de vol saisi au domicile du commandant du Boeing 777, Zaharie Ahmad Shah. Reste à savoir si ces éléments seront rendu public.

Comments are closed