La peur touche 25 % des gens qui prennent l’avion : cela peut aller de l’angoisse totale à une simple gêne. Cette peur peut être causée par un simple trajet chaotique, ou s’installer au fil des années, vol après vol. Mais au final, c’est bien un quart des passagers en avion qui redoutent de prendre la voie des airs. Autant dire que cela représente un sacré enjeu, au vu du nombre de personnes concernées ! Au fil des années, différentes solutions ont donc été mises en place pour guérir de cette peur. Si de nombreuses thérapies passent par la formation avec un psychologue, d’autres sont plus originales. L’une d’elles consiste par exemple à utiliser les simulateurs de vol pour se confronter à ces peurs. Localisé à Beauzelle, près de Toulouse, le centre des phobies aéronautiques propose des sessions individuelles de stage de six heures, réparties sur trois séances de deux heures. La première séance est dédiée à un enseignement théorique sur l’aviation, afin de comprendre comment vole un avion. Les deux séances suivantes sont quant à elles réalisées sur un simulateur de vol, une réplique de l’A320. Les deux premières heures, la personne aborde les instruments et les systèmes de sécurité en compagnie de son instructeur. Puis, les deux dernières heures, l’on aborde les problèmes éventuels qui peuvent survenir là-haut, tels que : turbulences, pannes, météo crapricieuse… Si cela ne fonctionne pas pour tout le monde, le centre affiche tout de même de bons résultats : 90 à 95 % des personnes y ayant participé ont repris l’avion avec une appréhension moindre. Ce qui est déjà pas mal, quand l’on sait à quel point certains passagers peuvent souffrir dès qu’ils doivent prendre la voie des airs ! Chez certains, cette peur est si prononcée qu’elle les a obligés à renoncer aux voyages en avion. Ce qui, dans le cadre d’un travail nomade, peut s’avérer particulièrement handicapant…

Retrouvez le stage contre la peur en avion en suivant le lien.

Comments are closed