La plupart des passionnés de simulation de vol utilisent des logiciels de type flight simulator pour « jouer », et également le plus souvent avec des joysticks de jeux traditionnels. Ce joystick représente le manche qui permet de manœuvrer l’avion dans le logiciel. Et le pilotage de tous les avions sera quasiment identique, qu’il s’agisse d’un petit ou gros avion.

Cependant, le simulateur de vol professionnel étant une réplique à l’identique du cockpit, l’environnement de l’avion et la manière de piloter seront très différente entre un Airbus 320 et un Boeing 737. D’où la question, comment choisir son simulateur de vol ? La technologie de pilotage Airbus est basée sur le joystick – vous donnez une impulsion sur le manche et l’avion va conserver l’attitude qui vient de lui être donnée, sans maintenir l’attaque sur le joystick. Ceci peut être très troublant pour une jeune pilote.

A l’inverse, Boeing maintient une sensation de vol traditionnelle. Le manche est traditionnel, et il faut maintenir l’impulsion sur le manche pour maintenir l’attaque ou l’attitude de l’avion. Pour prendre de l’altitude, vous tirez sur le manche, et vous devez maintenir cette attitude pour continuer à monter. A l’inverse sur l’Airbus, vous donner un angle de montée, et vous pouvez relâcher le joystick. L’avion poursuit sa montée. Pour rétablir l’assiette, vous devrez alors pousser sur le joystick pour récupérer l’assiette originelle.

Les deux manières de piloter sont donc différentes. Le pilotage de l’Airbus est très particulier, très technologique, alors que le pilotage du Boeing est plus naturel. Il n’existe pas de choix idéal pour votre simulateur, tout dépend de vos attentes, mais aussi de votre expérience. Dans tous les cas, l’expérience en simulateur de vol professionnel est tout simplement extraordinaire. Vous ressentirez tout ce qu’un pilote vit dans son avion, en situation. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.


Comments are closed